Thé Sun Moon Lake T-18 ou thé noir de Ri Yue Tan ou Rubis Rouge est aussi nommé le cultivar 18 ou T-18. En mandarin, Ri signifie soleil, Yue lune et Tan veut dire bassin ce qui peut aussi se traduire par lac.

Ce thé noir pousse exclusivement au centre de Taïwan. Les champs se situent aux alentours du Sun Moon Lake ou Lac du Soleil et de la Lune ou Zintun dans la langue aborigène thau a lalawa.

Son goût est unique avec des notes florales, un arôme de menthe. Il possède une saveur douce mais corsé. Complètement à l’opposé d’un thé Jin Xuan ou d’Ha Li Shan.

D’abord, concentrons nous sur l’histoire de la création du rubis rouge, avant d’analyser les régions de production de ce thé noir taïwanais. Puis nous verrons comment le thé noir de Ri Yue Tan se fabrique. Pour suivre, nous nous focaliserons sur sa préparation et sur son goût. Pour finir nous nous intéresserons à sa dégustation et nous verrons s’il existe un thé noir Sun Moon Lake bio.

Histoire de la création du thé Sun Moon Lake T-18 ou thé noir de Rì Yuè Tàn

La création du thé Sun Moon Lake T-18 ou thé noir de Ri Yue Tan date de 1999 à Taïwan par le TRES (Taiwan Tea Research and Extension Station). C’est un centre de recherche et de développement du thé à Taïwan qui mène recherches, études et expériences pour améliorer le thé.

Le T-18 est un thé noir avec de larges feuilles vertes, ce qui plait aux agriculteurs. Ainsi, la récolte est plus facile et plus importante ! Ses feuilles sèches présentent des bandes torsadées.

Comment le thé Rubis Rouge a-t-il été crée ?

Il s’agit d’une variété de thé noir issu d’une hybridation entre un théier sauvage taïwanais (B-607) et un assamica birman (B-729).

L’hybride a été développé dans une ferme de recherche à Nantou, sous l’égide du ministère de l’agriculture de Taïwan.

Le TRES#18 possède de grandes feuilles, coriaces et épaisses ainsi que des branches d’un vert intense.

Mais c’est surtout la couleur rouge de sa liqueur qui lui donne son nom en mandarin, jade de couleur rouge.

C’est le cultivar de thé noir le plus produit et le plus populaire à Taïwan.

Pourquoi cultiver le thé Sun Moon Lake T-18 ou thé noir de Ri Yue Tan ?

Le thé noir, une volonté des occupants Japonais

Pendant l’occupation japonaise l’histoire du thé taïwanais a connu un important tournant. Entre 1895 et 1945, la production du thé taïwanais se modernise.

En outre, les japonais, déjà producteur de thé vert, décident, à partir de 1920, de faire de Taïwan un lieu de production de thé noir pour concurrencer le thé indien.

Le Lac du Soleil et de la Lune, un lieu tempéré et protégé

D’abord, il faut trouver un lieu pour planter et produire ce thé noir. Après recherche, c’est la région de Sun Moon Lake qui sort du lot. Elle offre le meilleur compromis en terme de climat et d’altitude.

Les théiers produisent des feuilles toute l’année car ils sont plantés à des altitudes modérés, entre 400 et 1000 mètres avec une météo très clémente. Le climat est tempéré, la température la plus élevée est inférieure à 22°C et la température la plus basse supérieure à 14°C. C’est le pays du printemps éternel !

En outre la position centrale, à l’abri de la chaine centrale de montagnes, met les plantations partiellement à l’abri des typhons qui se forment à l’est et au sud est de l’île.

Le Lac du Soleil et de la Lune devient l’une des régions de référence à Taïwan pour la production de thé noir.

Les cultivateurs de Sun Moon Lake : des experts du thé noir

C’est donc tout naturellement que les fermiers locaux produisent le cultivar #18 ou thé noir de Ri Yue Tan dans le township de Yuchi à côté du fameux lac.

En effet ils ont déjà l’expérience de la culture, du séchage, de l’oxydation des feuilles de ce type de thé.

Puis, ils maîtrisent à la perfection le processus traditionnel de production du thé noir gongfu. De plus, ils savent comment optimiser le potentiel des feuilles de thé noir.

Finalement, ils commercialisent déjà du thé noir et possèdent les réseaux adéquats pour le vendre.

Pourquoi avoir crée le thé Sun Moon Lake T-18 ou thé noir de Ri Yue Tan ?

Le Rubis Rouge ou thé noir de Ri Yue Tan a été crée pour permettre à Taïwan de se différencier. Ainsi les cultivateurs proposent un thé noir unique, à l’image des thés oolongs et verts ou du Dong Fang Mei Ren le fameux Oriental Beauty.

En outre, ce thé se distingue par la couleur rouge rubis de la liqueur, rare dans l’univers du thé.

Pour suivre, ses feuilles sont larges, robustes et épaisses ce qui permet une récolte plus facile et plus rentable.

C’est pourquoi les cultivateurs taïwanais l’apprécient énormément.

Les zones de production du thé T-18 de Sun Moon Lake

Le thé noir de Ri Yue Tan ou thé Rubis Rouge pousse principalement dans la région du Sun Moon Lake au centre de l’île. Vous le trouvez, entre autre, dans le township de Yuchi.

Il est presque exclusivement produit dans de petites exploitations familiales, comme c’est souvent le cas à Taïwan avec le thé !

Si vous devez privilégier une récolte, prenez celle d’été. En effet, elle souvent plus complexe, aromatique et avec un goût meilleur que les autres.

La fabrication du thé noir de Ri Yue Tan

Durant la cueillette, la personne prélève la première feuille. Il s’agit de la première pousse. Au début de sa croissance, celle-ci possède des couleurs jaunes et rouges. Ces couleurs deviennent vertes au fur et à mesure que la feuille murit. La cueillette s’effectue avant la fin de cette transition pour permettre à la feuille d’offrir au thé toute ses saveurs.

Puis on laisse les feuilles se flétrir au soleil pour qu’elles s’oxydent et perdent leur humidité naturelle.

Le processus d’oxydation, de flétrissage et de roulage est traditionnel : vous le retrouvez d’un pays producteur de thé à l’autre. Toutefois, les cultivateurs utilisent de petites machines taïwanaises, spécifiques au pays pour les différentes opérations. De même pour le conditionnement.

Le thé noir de Ri Yue Tan GABA

Il existe un thé noir de Ri Yue Tan GABA, ce qui fait référence à l’acide gamma-aminobutyrique. C’est un thé rubis rouge dont l’oxydation a lieu sous vide, grâce à une méthode unique.

Ce procédé change le goût du breuvage ainsi que les sensations en bouche mais rendrait le thé meilleur pour la santé. En effet, l’acide gamma-aminobutyrique est produit par notre cerveau de manière naturelle. Il participe à son bon fonctionnement et lutte contre l’anxiété.

Les scientifiques continuent d’étudier cet acide car ils ne connaissent pas encore toutes ses propriétés.

Comment préparer le thé Sun Moon Lake T-18 ou thé noir de Ri Yue Tan ?

Au set à déguster, laissez infuser le thé entre 4 et 5 minutes dans une eau à 95°C. Comptez environ 6 grammes de thé Sun Moon Lake T-18 ou thé noir de Ri Yue Tan pour 15 cl d’eau, à adapter selon votre goût et vos envies.

Notre deux petits conseils pour une meilleure dégustation ? Rincez votre set ou votre théière à l’eau pour en déloger les impuretés. Commencez par une infusion courte d’une minute puis augmentez le temps d’infusion d’une minute à chaque fois.

Si vous utilisez un Gong Fu Cha, infusez votre thé Rubis Rouge ou T-18 pendant 5 secondes dans une eau à 100°C de 7 à 10 fois.

A chaque infusion ses nouveaux arômes, un plaisir et de belles surprises à la dégustation.

Quel goût a le thé noir de Ri Yue Tan ?

Le thé Rubis Rouge a un goût unique, fort et doux, difficile à oublier. Les amateurs parlent de goût taïwanais. Ils y décèlent un arôme de menthe, un goût doux, fruité et un peu malté.

Le côté malté serait l’héritage du assamica birman (B-729) lors de la création du cultivar #18 alors que les arômes mentholés et floraux sont le fait du théier sauvage du sud de Taïwan (B-607). Chaque parent a transmit un peu de son héritage génétique pour le plus grand plaisir de nos papilles !

Selon les goûteurs, on y trouve des notes de fruits cuits, comme la cerise, le raisin, le pruneau. D’autres y décèlent des notes de cannelle, de réglisse, de clous de girofle.

Et toujours un arôme doux et sucré sans aucune trace d’astringence. Ainsi, certains vous parlent de miel, de sucre d’orge, de mélasse mais le constat reste le même. Ce thé est gourmand avec ses notes rondes, très douces !

Ce thé noir possède un arôme floral, ce qui est très rare pour un thé cuit et oxydé de cette façon.

Le thé possède une couleur sombre, bordeaux foncé, comme un brandy ou un cognac. Les tannins sont souples. Mais ils peuvent être beaucoup plus puissants, notamment s’il s’agit d’un T-18 récolté l’été, qui a eu beaucoup de soleil.

C’est un thé sans calorie parfait pour couper une petite faim lors d’un régime. Et comme il a un arôme si particulier, un peu gourmand, naturellement sucré, il agit comme une friandise.

Comment déguster le thé Sun Moon Lake T-18 ?

Vous pouvez le déguster avec un dessert. Soyez gourmand et associez le thé Rubis Rouge avec du chocolat ou un dessert à base de chocolat amer.

Ou plus raisonnable en dégustant ce thé avec des poires, des pommes ou des desserts, des gâteaux à base de ces fruits. Ou encore avec des dattes classiques ou medjool et des noisettes, des noix, des amandes, des fruits secs.

Prenez le temps, savourez votre thé. Accordez-vous un moment privilégié, une pause dans votre une journée.

Existe-t-il un Rubis Rouge bio ?

Le Rubis Rouge bio existe bel et bien. Toutefois, la certification biologique européenne diffère de la certification bio taïwanaise.

La culture est conforme aux normes locales et certifiée bio à Taïwan. Sans compter que certaines exploitations sont en transition et que sa mise en place prend au minimum 3 ans.

Avez-vous déjà goûté le thé Sun Moon Lake T-18 ou thé noir de Ri Yue Tan ? Qu’en avez-vous pensé ? Parlez en dans les commentaires !

Abonnez-vous !

Recevez nos conseils et nos offres, assouvissez votre passion pour le thé !