Thé et santé : les bienfaits et les inconvénients du thé. Il existe de multiples études sur le thé et ce phénomène est allé croissant depuis 2000.

Toutefois, ces études sont aussi le fait de pays producteurs de thé comme Taïwan, le Japon, la Chine, l’Inde, ou d’entreprises qui en commercialisent. Aussi sont-elles à prendre avec des pincettes !

En effet le thé est vu comme une boisson saine, naturelle et diurétique. En outre, les Chinois l’utilisent toujours comme une médecine. Toutefois, d’autres vertus attribuées au thé sont fausses en partie ou complètement. Voyons cela ensemble.

La composition d’une feuille de thé

La composition d’une feuille de thé. Voici les principaux ingrédients que vous trouvez dans une feuille, par ordre décroissant.

Les polyphénols

Les polyphénols sont des molécules organiques. Ainsi, peut-être avez-vous déjà entendu parler d’un polyphénol nommé catéchine.

Ou encore de l’EGCG, une catéchine qui a fait l’objet de nombreuses études scientifiques et de multiples publications.

Si vous vous intéressez au processus d’oxydation du thé, alors vous connaissez le polyphénol oxydase, qui en est responsable.

Les polyphénols sont le principal composant d’une feuille de thé. Ils comptent dans sa composition pour 30 à 40%.

Les glucides

Le plant de thé a besoin d’énergie. Grâce à la photosynthèse, il crée du sucre ou de l’amidon, qu’il stocke dans ses feuilles.

Ainsi, les glucides représentent jusqu’à 30% de la composition d’une feuille de thé.

Les acides aminés

La feuille de thé contient de nombreux acides aminés, le principal et le plus connu est la L-théanine ou théanine. Il donne son goût umami (un goût savoureux, l’un 5 goûts de base avec l’amer, le sucré, le salé et l’acide) au thé.

Les acides aminés représentent jusqu’à 25% de la composition de la feuille.

Les alcaloïdes

Les alcaloïdes sont peu présents dans la feuille. A peine 5%. L’alcaloïde le plus connu est la théine ou caféine qui provoque une concentration et une excitation plus intenses quand on la consomme.

Les minéraux

La feuille de thé contient naturellement des minéraux : calcium, potassium, magnésium. C’est surprenant mais ces minéraux représentent 5% de la feuille dans le meilleur des cas.

Les pigments

Une feuille verte doit sa couleur à la chlorophylle qu’elle contient. Si elle est orange ou jaune par endroit, il s’agit de caroténoïdes. Enfin la couleur brune, notamment pour les feuilles de thé Oolongs apparaît après l’oxydation. C’est la transformation de la chlorophylle en phéophytine avec la perte de son cation central de magnésium Mg2+. Les pigments représentent 1% au maximum de la feuille.

Les composés volatiles

Les composés volatiles fournissent son goût et son arôme au thé. Ils sont d’une grande diversité. Pourtant, ils ne comptent que pour 0,1% d’une feuille de thé.

Thé et santé, la recherche sur le thé est toujours en cours

Les études menées sur le thé, notamment le thé oolong sont très nombreuses. Toutefois, certaines émanent souvent de pays producteurs ou d’entreprises qui font pousser le thé. Par conséquent, on peut supposer que les conclusions de ces études sur le thé sont légèrement biaisées ou des intox pures et simples !

Il convient donc de regarder qui est à l’origine de chaque étude et de prendre les résultats avec précaution si un doute subsiste dans le cadre d’une étude thé et santé.

Si vous effectuez une recherche sur pubmed, l’une des bibles en la matière de publications d’études scientifiques, vous constatez que les premières études thé et santé datent de 1810.

D’abord assez anecdotiques, ces études connaissent une croissance exponentielle depuis le début des années 80. Ce qui est une bonne nouvelle, car ceci nous permet d’étudier les revues systématiques et les méta-analyses, ou « études d’études ».

En clair, nous pouvons étudier et agréger les études existantes sur des thèmes similaires et en tirer des conclusions plus sures grâce à la taille de l’échantillon étudié.

Les vertus du thé sur la santé : ses bienfaits

Le thé hydrate le corps

Le thé hydrate le corps. Même s’il possède une action diurétique, le thé hydrate le corps de celui qui le boit. Il lui permet d’évacuer les déchets du corps et participe ainsi au bon fonctionnement de son organisme.

C’est une façon plus plaisante de boire de l’eau en changeant son goût à chaque tasse.

Le thé contient des antioxydants bons pour le corps

Comme nous l’avons vu plus haut, le thé contient des polyphénols. Ce sont en partie ces polyphénols qui contiennent les antioxydants notamment la catéchine.

Puis la théanine et la caféine en contiennent également. Toutefois, un bémol, l’étude des bienfaits des antioxydants bons pour le corps est toujours en cours.

Thé et santé : une aide pour lutter contre les problèmes de foie

D’après une étude systématique de 2008, les buveurs de thé sont moins susceptibles de souffrir de maladie chronique du foie, de cirrhose (une maladie qui touche principalement les personnes qui boivent trop d’alcool), de stéatose hépatique (un excès de graisse dans le foie) ou de carcinome hépatocellulaire (un cancer du foie).

Cette étude thé et santé a été confortée par quatre études transversales, trois études de cohortes rétrospectives et neuf études de cohortes prospectives. Ces études examinent les rapports entre la consommation de thé et les maladies du foie auprès de plus de 800 000 participants.

Le thé est un antidépresseur

Le thé est un antidépresseur naturel. Une méta analyse d’études de 2015 contenant 11 études avec 22817 participants dont 4743 dépressifs prouve que la consommation de 3 tasses de thé par jour diminue le risque de dépression de 37%.

Les effets nuancés du thé sur la santé

Pour une consommation de trois tasses de thé par jour, une méta-analyse de 22 études prospectives cumulant plus de 850 000 testeurs a révélé les faits suivants.

D’abord, boire 3 tasses de thé diminue les hémorragies intracérébrales de 21%. Puis les infarctus cérébraux de 16%. Ensuite les décès cardiaques de 26%. Pour suivre les accidents vasculaires cérébraux de 18%. Enfin les maladies coronariennes de 27% et le risque d’accident vasculaire cérébral de 21% (par rapport aux personnes qui boivent une tasse de thé ou moins). Sans compter une méta-analyse de 2014 qui synthétise 15 études et 545 000 participants. Elle conclue que le risque de développer un diabète de type 2 diminue de 4,6% toutes les deux tasses de thé.

Ce n’est pas la panacée, mais les effets sont intéressants si vous appréciez le thé.

Les vertus du thé sur la santé qui font débat :

Les vertus du thé sur la santé qui font débat sont nombreuses. Certaines sont de vraies fake news !

Fake news : le thé aide à lutter contre le cancer

Aucune étude à ce jour ne prouve que le thé aide à lutter contre le cancer. C’est une intox.

Dans le cas du cancer du foie, nous avons vu plus haut que le thé permettait de le prévenir. Mais le thé n’est pas un médicament qui désarme ou une molécule qui détruit les cellules cancéreuses.

En cas de cancer, le thé apporte du réconfort.

Intox marketing : le thé est un aliment détox

Aucun règlement n’encadre l’utilisation du mot « détox » sur les emballages de nos denrées alimentaires. En conséquence les départements marketings en font un usage immodéré.

Ainsi, ils prétendent que le thé détoxifie notre corps, dans le sens ou l’eau bue permet un meilleur fonctionnement de notre organisme. En outre, elle permet d’évacuer les déchets par les urines et les selles.

Toutefois, le thé n’est absolument pas un aliment détox.

Thé et santé : le thé aide à perdre du poids

Le thé aide à perdre du poids. Vous lirez souvent que le thé vert aide à perdre du poids. Mais aucune étude sérieuse avec un grand nombre de volontaires n’a permis d’aboutir à ces conclusions.

Pour le moment, ces études sont le fait de pays asiatiques ou d’entreprises dans le domaine du thé. En outre, les études comportent peu de volontaires.

Si le thé peut vous aider à perdre du poids, c’est plutôt indirectement. Ainsi, en remplaçant le grignotage, en vous aidant à boire plus et à éliminer en allant plus souvent aux toilettes.

Le thé n’aide pas directement à perdre du poids. Fake news !

En conclusion, le thé fait parti d’un mode de vie sain et équilibré, allié aux fruits et légumes et à la mise à l’index des aliments ultra-transformés, de la nourriture poubelle. En tout cas à sa réduction.

Ajoutez y un peu de sport quotidien, la baisse de votre consommation de sel et de sucre et vous avez déjà de bonnes bases pour une meilleure hygiène alimentaire.

Le thé n’a pas, au vu des études sérieuses actuelles, d’effets négatifs sur la santé, dans le cadre d’une consommation modérée, jusqu’à 3 tasses par jour.

Consommé nature, pour éviter le sucre, le thé a de nombreux bienfaits pour votre santé. Et si vous êtes gourmand, essayez les thés « naturellement aromatisés » comme le Jin Xuan au goût lacté très gourmand. Profitez en !

Abonnez-vous !

Recevez nos conseils et nos offres, assouvissez votre passion pour le thé !