Le gong fu cha traditionnel : technique, méthode et gestes. Vous avez sans doute déjà entendu parler ou vu des vidéos sur la cérémonie du thé au Japon. Un moment très codé ou chaque chose a son importance.

A Taïwan, la cérémonie du gong fu cha, élevée au rang d’art, est beaucoup moins codifiée. Chacun peut la modifier selon ses envies ou ses inspirations.

La méthode du gong fu cha avec les gestes est un art pour infuser un bon thé et le déguster entre amis. En mandarin, « gong fu » signifie « préparation » et « cha » veut dire « thé ».

Petite différence : les taïwanais y ajoutent une tasse spéciale pour sentir le thé avant de le boire. Cela fait partie de l’histoire taïwanaise du thé. Ainsi vous faites d’abord connaissance avec votre nez puis avec votre palais.

La méthode gong fu cha permet de souligner d’abord les odeurs, puis les parfums et enfin le thé. Ceci s’accompagne d’un superbe écrin pour la mise en valeur grâce aux tasses, théières, bateau pour le thé, pot à thé. Ainsi vous profitez des vertus du thé avec style !

Le service gong fu cha

Placez d’abord le service gong fu cha sur votre plateau ou bateau à thé.

La théière

Il vous faut d’abord une petite théière de 20 ou 40 cl. Si possible en terre. Ainsi elle retient mieux la chaleur. Toutefois, une théière en terre se culotte rapidement, c’est à dire qu’elle prend les parfums et les odeurs du thé qu’elle infuse.

Par conséquent, vous avez besoin d’une théière par type de thé. Ceci peut vite représenter un budget conséquent et prendre de la place si vous appréciez différents thés !

Donc si vous n’avez pas de théière en terre, une théière qui retient bien la chaleur fait l’affaire. Porcelaine, verre…

La bouilloire et un chiffon

Ensuite, il vous faut une bouilloire pour faire chauffer l’eau et la maintenir chaude en permanence.

Puis un tissu épais. Il permet d’absorber l’eau et d’essuyer vos ustensiles durant la préparation. Si vous n’en avez pas, ce n’est pas capital.

Le bateau à thé ou table gong fu cha

Pour suivre, le bateau à thé ou table gong fu cha. Il peut prendre plusieurs formes. Soit une grande assiette creuse dans laquelle on place une seconde petite assiette surélevée. Ceci permet à la théière de baigner dans l’eau chaude.

Soit un grand plateau en bois à bords hauts recouvert d’un second plateau percé de trous. C’est ce plateau qui récupère l’eau qui sert pour réchauffer les ustensiles.

Le thé et sa cuillère

Par la suite, il vous faut une boite de thé et une cuillère pour prendre le thé. Soit une cuillère traditionnelle en bois aux bords relevés. Soit une petite cuillère si vous n’avez pas cette dernière.

La cruche, la tasse à sentir et la tasse de dégustation

Enfin une cruche pour verser le thé infusé par exemple à travers une passoire. Ainsi vous éliminez toutes les impuretés. Une tasse à sentir, haute et étroite qui révèle les parfums du thé. Et une tasse à dégustation simple, sans anse.

Petit bonus, une pince, pour saisir les tasses à sentir et les tasses de dégustation chaudes sans se brûler et vider leur eau dans le bateau thé.

Une fois que vous avez tous ces instruments, passons à la cérémonie du gong fu cha.

La technique du gong fu cha

La technique du gong fu cha n’est pas difficile à reproduire. Ce qui compte avec le gong fu cha : les gestes, le sentiment que vous y apportez et les personnes présentes.

Réchauffer et laver le set de gong fu cha

En outre, veillez à toujours garder l’eau et les ustensiles chauds pour assurer une bonne infusion. Ce peut être en fermant bien le couvercle de la théière, en arrosant le set de gong fu cha. Voyons cela en détails.

D’abord faites bouillir de l’eau à la température adéquate. Elle varie selon le type de thé que vous dégustez. Puis versez cette eau chaude dans la théière pour la réchauffer et la rincer. Rincez ensuite la cruche, puis la tasse à sentir et enfin la tasse de dégustation. Attendez que votre service soit chaud avant de jeter l’eau dans le bateau. Désormais, tous vos ustensiles sont propres et chauds : c’est parfait.

Petite astuce : vous pouvez attendre la fin de l’infusion pour vous débarrasser de l’eau dans les tasses.

Infuser le thé : méthode gong fu cha

D’abord, prenez les feuilles de thé avec la cuillère et versez les dans la théière. Par la suite, remplir la théière d’eau bouillante et faites la déborder légèrement. Cela permet de chasser l’écume due aux impuretés des feuilles de thé. Puis remettre le couvercle sur la théière et arrosez la d’eau chaude.

Attendre le temps nécessaire à la première infusion en général 20 à 30 secondes. Puis, versez le thé à travers la passoire dans la cruche. Ceci permet d’homogénéiser le mélange, chacun a la même infusion dans sa tasse. Pour vider la théière, laissez la retournée en équilibre sur la cruche, comme le font les taïwanais.

Puis versez le thé filtré dans la tasse haute ou tasse à sentir.

Pour suivre recouvrez la tasse haute de la tasse de dégustation. Puis tenez les tasses fermement l’une contre l’autre et retournez les en leur imprimant un demi-tour, sans les décoller.

Ainsi le thé migre de la tasse à sentir à la tasse de dégustation. C’est un peu technique, faites quelques essais avec de l’eau froide pour vous entraîner si vous le souhaitez.

Vous n’y arrivez pas ? Versez directement le contenu de la tasse à sentir dans la tasse de dégustation. Le geste est moins beau mais il fonctionne très bien aussi, tant qu’il reste précis et minutieux.

Humez ensuite le parfum de la tasse à sentir pour apprécier votre thé, avant sa dégustation. Vous pouvez grumer le thé comme vous le feriez pour le vin en aspirant de l’air pendant que vous le buvez. Puis le faire tourner dans votre bouche pour que ses saveurs imprègnent pleinement vos papilles gustatives.

Par la suite, augmentez graduellement le temps de chaque infusion de 30 secondes à chaque fois. Certains grands crus peuvent s’infuser entre 10 et 20 fois ! Vous connaissez désormais la technique du gong fu cha.

Après usage, lavez le matériel à l’eau chaude avec une éponge.

Comment se débarrasser de la caféine

Si vous n’appréciez pas la caféine, vous pouvez parfaitement versez le thé dans la théière dès l’étape du rinçage. Cette technique a plusieurs avantages.

D’abord, elle permet de rincer les feuilles de thé.

Puis elle contribue à leur ouverture avant l’infusion

Enfin, la caféine est très soluble, ce rinçage l’élimine.

Toutefois, le rinçage élimine aussi les premiers parfums du thé.

Les thés à infuser au gong fu cha

Tous les thés peuvent s’infuser au gong fu cha. Toutefois cette méthode est plus adaptée pour les thés qui supportent de multiples infusions et qui mettent du temps à s’ouvrir. Ainsi leurs arômes évoluent à chaque infusion et les feuilles révèlent toute leur richesse aromatique ! C’est parfait pour les grands crus et les vieux thés.

Parmi ces thés, citons le pu-er mais aussi tous les thés wulongs de Taïwan ! Vous avez donc un large choix ! Entre le milky Jin Xuan au goût crémeux ou un thé bleu vert plus classique ou encore le Tung Ting alias pic glacé. Sans oublier le thé rendu célèbre par la reine Elisabeth.

Par contre des thés noirs qui s’ouvrent vite sont moins intéressants, même si vous pouvez infuser votre Ri Yue Tan T-18 par cette méthode entre 7 et 10 fois.

En conclusion la cérémonie du thé gong fu chat n’est pas très compliquée, elle nécessite juste un bon ensemble, des accessoires et un peu de doigté.

Parlez nous de votre technique de gong fu cha, de votre première expérience, partagez vos trucs et astuces dans les commentaires !

Abonnez-vous !

Recevez nos conseils et nos offres, assouvissez votre passion pour le thé !